C’est un jugement qui fera date. Il a été rendu aujourd’hui. Le Tribunal de Nanterre rejette la demande du groupe Total et s’estime parfaitement compétent pour juger si oui ou non le plan de vigilance climatique du géant pétrolier est conforme aux obligations environnementales issues des accords de Paris. Les collectivités, initiatrices et les associations (Les Éco Maires, Notre Affaire à Tous…), qui sont à l’origine avec les avocats Maitre MABILE et Maître DE CAMBIAIRE du cabinet Seattle avocats de cette action en justice sont ainsi confortées dans leur démarche.

Et pour souligner la fermeté de leur décision, les magistrats ont condamné TOTAL à verser 6 000 euros aux requérants. Ce n’est pas la somme qui a de l’importance dans cette décision mais bien le fait que le procès de TOTAL, premier pollueur de France et l’un des 20 premiers au monde, aura bien lieu. Un procès pour déterminer si Total remplit bien ses devoirs en matière de réparation climatique et de développement des énergies vertes notamment.

Un procès qui pourrait avoir un retentissement international et donner des idées à d’autres communes en Europe et partout dans le monde.

Jean-Pierre BOUQUET
Président-Délégué des Eco Maires

Twitter Les Eco Maires
Twitter Les Eco Maires Afique
Archives
%d blogueurs aiment cette page :