A l’occasion de la 11ème édition du Forum Urbain Mondial (FUM) se déroulant du 26 au 30 juin 2022 à Katowice en Pologne sur le thème « Transformer nos villes pour un meilleur futur urbain », Les Eco Maires présentent leurs recommandations durables dans la publication « Villes et Biodiversité ».

Affichant clairement son ambition de « Transformer nos villes pour un meilleur futur urbain », cette 11e édition du Forum vise en particulier à accélérer la mise en œuvre des engagements internationaux pour un urbanisme plus inclusif, plus sûr, plus résilient et plus durable, dans le cadre du Nouvel Agenda Urbain adopté à Quito en 2016. Le Forum permettra de revenir sur les problématiques de l’aménagement durable, de l’interface du bâti et de la nature et de la mobilisation de l’ensemble des acteurs en mettant en avant le rôle que joue la préservation de la biodiversité pour la résilience urbaine.

A cette occasion, Les Eco Maires et le Comité français de l’UICN se sont associés au Partenariat français pour la ville et les territoire (PVFT, coordinateur de la délégation française) pour publier le livret « Villes et Biodiversité » avec le soutien de Urban Alliance, qui sera présenté le mercredi 29 juin à 9h sur le pavillon France par Maud Lelièvre, déléguée générale des Eco Maires, accompagnée de représentants de l’UICN France du programme « Politiques de la biodiversité » et de l’UICN International.

Réalisé sur la base de nombreux retours d’expériences de collectivités, avec lesquelles Les Eco Maires collaborent pour renforcer leur implication en faveur de la biodiversité, ce document reprend des exemples d’initiatives innovantes et de solutions fondées sur la nature comme :

  • L’initiative du conseil départemental des Bouches-du-Rhône pour organiser une COP jeunesse incarnant la volonté de sensibiliser et d’impliquer les jeunes de différents profils à la préservation de la biodiversité.
  • L’initiative de la ville de Paris avec son projet oasis de Paris qui vise à transformer de transformer progressivement les cours des 760 écoles et collèges de Paris (73ha) en îlots de fraîcheur urbains à l’horizon 2040.
  • La politique d’aménagement urbain menée par la Ville de Bordeaux, dans le cadre du projet BIODIVER’CITE, qui contribue à lutter contre les îlots de chaleur par la revégétalisation de certains espaces urbanisés, connectés par des corridors écologiques.
  • La Réserve Naturelle Régionale de la basse vallée de la Savoureuse située région en Bourgogne-Franche-Comté, enclavée dans un milieu urbain mais qui permet à l’une des plus belles forêts de saules blancs et à de nombreuses prairies inondables originales de se développer.
Twitter Les Eco Maires
Twitter Les Eco Maires Afique
Archives
Archives
%d blogueurs aiment cette page :